noix de cajou et cholesterol

La hausse du taux de cholestérol dans le sang est néfaste pour la santé. On peut citer les risques accrus aux problèmes cardiovasculaires comme l’AVC ou l’infarctus du myocarde. La prévention de ces maladies est possible grâce à la diminution des gras saturés dans l’alimentation. Savez-vous que la noix de cajou et le cholestérol ont un rapport pour améliorer la santé ? La consommation de ce fruit de l’anacardier est en effet bénéfique en petit quantité pour aider à baisser son cholestérol, évidement ça n’est pas le plus important.

cholestérol

L’hypercholestérolémie, un problème du XXIe siècle

L’hypercholestérolémie (taux élevés de cholestérol dans le sang) touche 30 % des Français. Ce dysfonctionnement du métabolisme est lié à la sédentarité, au stress, mais surtout à une mauvaise habitude alimentaire. Hyperactifs et toujours pressés, peu de gens font attention au contenu de leurs assiettes. Ils apprécient les produits transformés au détriment des fruits et légumes. Par conséquent, le taux d’obésité augmente. Une frange de la population est ainsi victime d’excès d’acides gras insaturés.

Afin d’équilibrer les graisses dans le corps, il est essentiel de détecter les acides gras et cholestérol bénéfiques pour la santé. Par rapport aux autres lipides, les gras insaturés sont particulièrement recommandés. Ils sont présents dans l’huile de tournesol, le soja ou l’avocat. Quant au gras saturés, sa consommation doit être modérée pour garantir l’équilibre du taux de cholestérolémie dans le sang.

Comment lutter contre le problème de cholestérol ?

Avoir un régime diète est indispensable si vous avez l’hypercholestérolémie. Vous devez limiter autant que possible le LDL (Low-density lipoprotein (mauvais cholestérol)) dans votre alimentation. Ces acides gras saturés sont présents dans les produits que l’on utilise fréquemment dans la cuisine : le beurre, les fromages ainsi que les produits transformés comme les frites de pommes de terre. Vous pouvez éliminer ces produits dans votre alimentation et les remplacer par des huiles riches en acides gras polyinsaturés (bon gras) ou les omega-6 telles que l’huile de colza ou l’huile de tournesol.

Une alimentation faible en matière grasse s’avère aussi bénéfique pour la santé. Vous devez modérer la consommation des œufs et opter pour les produits laitiers allégés pour substituer les beurres et les yaourts. Sachez que le lait écrémé ou ses autres dérivés apportent tous les nutriments essentiels pour votre organisme sans provoquer l’excès de matière grasse. Manger d’avantage de fruits et légumes ainsi que des bons gras naturels. Faire des exercices physiques quotidiennement est très important pour rester en bonne santé.

cholestérol et noix Noix de cajou et le cholestérol : qu’en est-il des études scientifiques ?

Avoir une alimentation équilibrée permet de baisser son cholestérol selon les nutritionnistes. Ils recommandent de privilégier les fruits et légumes riches en antioxydants pour équilibrer les acides gras et cholestérol. Les médecins conseillent par exemple la consommation du fruit de l’anacardier. Mais en quoi la noix de cajou et le cholestérol sont-ils liés ?

Les fruits oléagineux sont réputés pour leurs vertus contre l’hypercholestérolémie. C’est la raison pour laquelle, des études ont été réalisées sur la noix de cajou et le cholestérol. En 2006, le British Journal of nutrition publie que la noix de cajou permet de diminuer jusqu’à 19 % le taux de cholestérol LDL dans le sang. Constituée essentiellement de fibres, d’antioxydants et de phytostérols, la noix de cajou limite l’absorption des mauvaises graisses.

Les bienfaits des noix de cajou sur la santé

La noix de cajou aide au bon fonctionnement de l’organisme. En plus d’être une source d’énergie, elle garantit la régulation de la température du corps. Un excès en acides gras saturés est cependant dangereux. Il est essentiel de bien choisir les aliments qui apportent du bon gras. Grâce à sa teneur en lipides, avec près de 50 % de sa composition, la noix de cajou est idéale pour apporter la quantité requise en bonne graisse.

La noix de cajou est aussi un produit naturel riche en oligo-éléments. Elle apporte des minéraux tels que le calcium, le potassium, le zinc, le cuivre et le magnésium. Avec une forte teneur en vitamine B, ce fruit est bénéfique pour les jeunes mères. Grâce à sa teneur en protéines, la noix de cajou permet aussi de préserver le tonus musculaire.

Consommer des noix de cajou ?

La consommation régulière de la noix de cajou contribue à la lutte contre la hausse du taux de cholestérol. Il est toutefois important de limiter sa quantité afin d’éviter l’excès. Selon les études scientifiques, 10 à 20 g de noix de cajou sont suffisants dans le cas où vous souffririez d’obésité.

Ce fruit peut être consommé de différentes manières. Certains le préfèrent naturel, d’autres par contre apprécient les noix de cajou transformées. Les Européens ont un penchant pour les noix grillées et salées. Ils les dégustent entre amis autour d’un verre lors des apéritifs. Les noix de cajou peuvent aussi accompagner des plats. Elles offrent un goût doux et original au chutney, au muesli ou au riz exotique.

Vendue sur le marché, la noix de cajou est une solution à portée des mains pour baisser son cholestérol.Il est essentiel de la consommer régulièrement, avec une quantité raisonnable, pour obtenir un résultat optimal. Des essais scientifiques sur la noix de cajou et le cholestérol ont établi que cinq portions de 30 g par semaine sont idéales pour éliminer l’excès de gras dans le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *